Que faire à TOKYO ?

tokyoA voir à Tokyo :

1.         Quartier Asakusa

  • le quartier d’Asakusa (très touristique) pour le temple Senso-ji (½ journée – fin d’après-midi) .
  • Pas très loin le grand musée Edo de Tokyo qui est très bien fait :
    • musée Edo-Tokyo sur l’histoire de la ville, plein de maquettes fantastiques et d’activités interactives, restaus et snacks sur place, compter une bonne demi-journée. Il a une annexe hors ville avec des bâtiments d’époque qui ont été remontés là-bas.
  • à côté la salle pour les combats de Sumo le Ryogoku (aussi le nom du quartier avec école de Sumo) avec un musée à l’étage
    • Visite du Kokugikan, le stade de Sumo, et une flânerie dans le quartier. En été, il y a parfois des tournois amateurs et enfants (Wampaku-Sumo) et l’entrée est généralement gratuite. Ambiance et spectacle garantis. On trouve les infos sur les dates et les évènements à l’office du tourisme.
  • Toujours dans le même coin un très beau jardin japonais pas très connu des touristes:
  • croisière sur la rivière Sumida
  • Tokyo skytree

2.        Le quartier du Parc Ueno.

  • Le parc en soi n’est pas exceptionnel mais c’est là qu’il y a le zoo de Tokyo avec les pandas J
  • Au bord de l’étang Shinobazu, le petit Shitamachi Museum retrace la vie de la basse-ville jusque dans les années 50. Il y a là aussi quelques maisons d’époque, on peut entrer dedans et manipuler les objets.
  • Derrière le parc quartier traditionnel avec des petites maisons en bois qui est très sympa et pas trop touristique : Nippori

3.       Garder un dimanche à Tokyo, pour

  • les cérémonies de mariage au Tombeau Meji (Meiji Jingu)
  • Le parc de Yoyogi,
  • la rue des Cosplay à Harajuku (dimanche = le jour ou les jeunes défilent avec leurs tenues extravagantes)
  • descendre sur Omotesando et finir la journée à Shibuya pour l’animation du quartier (carrefour de Shibuya) voir la statue du chien Hachiko !

4.        Le marché aux  poissons le matin Tsukiji (pas forcément pour la criée qui se fait en japonais et que vous n’arriverez pas à comprendre du tout), le jardin japonais juste a coté de Shiodome. Ensuite vous n’êtes pas trop loin de Ginza et du palais impérial qui vaut un rapide coup d’œil pcq on ne le voit pas, on a accès uniquement au jardin autour…et à côté statue de godzilla. Aussi dans le quartier de Ginza se trouve le théâtre Kabukiza . On peut assister à un acte (c’est suffisant car le spectacle entier dure plusieurs heures… et on ne comprend pas tout).

5.        Le quartier de Shinjuku où il faut monter gratuitement en haut de la tour du gouvernement pour avoir la vue sur toute la ville. Se promener dans ce quartier de gratte-ciel et aller jeter un coup d’œil au Golden Gai plutôt en fin de journée

6.      A réserver bien à l’avance : Musée Ghibli

En option : Pour la ville électrique direction :

  • Ikebukuro (point de vue Sunshine 60 + Batting Center entrainement base-ball sur toits + Parc Kitanomaru) boutiques
  • Akihabara (dans un SEGA center, salle de jeux d’arcade avec des joueurs hystériques)
  • L’île artificielle de Odaiba  : en soirée pour la vue sur la baie de tokyo de nuit et le métro aérien automatique (En monorail — Depuis Shimbashi la ligne Yurikamome (« mouette rieuse ») qui passe sous le fameux pont Rainbow Bridge il faut essayer de s’asseoir au tout premier rang, ou au moins à l’avantPour faire une journée ou deux en dehors de Tokyo je recommande :
    1.        Les temples et la villa impériale de Nikko
    2.        Les temples et la « plage » de Kamakura

Des sites pour aider dans la préparation :

http://lavieduriz.com/que-faire-a-tokyo/

La carte des visites de Fuchan69 à Tokyo

Le blog de Vasyvite

A placer au bon endroit :

A Yurakucho, dans le spectaculaire « International Forum », le musée du riz (Gohan Museum) propose des activités interactives sur le thème du riz (cours de cuisine – en japonais -, jeux vidéos, d’adresse – manipulation des baguettes -, infos sur la culture du riz, fiches recettes gratuites en anglais, etc.). Une étape sympa et un restaurant proposant des spécialités régionales à prix doux.
– ne pas manquer les divers points de vue spectaculaires sur la ville, que ce soit le sommet des tours de la mairie à Shinjuku ou la « bulle » dans les studios de TV Fuji à Odaiba (vue de la ville depuis la baie).
– « croisière » sur la rivière Sumida depuis Asakusa, puis dans la baie de Tokyo (rejoindre Odaiba, ou le musée de la marine, voire l’aquarium de Shinagawa) avec un des bateaux de tourisme. Sympa, les enfants peuvent se déplacer dans les bateaux, on peut y manger et boire.

Dans le même registre, le tournoi d’été de sumo (2è et 3ème semaine de juillet) a lieu à Nagoya. A sa suite, il y a une série de démonstrations/exhibitions d’une journée ou deux dans les villes de province, appelée « Jungyo », pendant 2 bonnes semaines. Il s’agit d’un évènement très sympa, les enfants sont invités à « lutter » contre les champions et tout ce genre de choses, il vaut donc la peine de viser un bled où ça se passe (et c’est là que la voiture est pratique).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s